Rencontre avec le livre

Les livres, mes premiers voyages...

 

 

 

 

 

 

 

Aussi loin que remontent mes souvenirs, la nécessité de lire des histoires s’est toujours imposée. Une façon pour moi sans doute, de m’affranchir des rudesses de la vie mais aussi un moyen d’éclairer la réalité, de questionner le monde qui est le nôtre.

L’enfant que j’étais comprit très tôt, le pouvoir immense du récit. Cette magie « créatrice » qui consiste à faire apparaître un monde en évoquant un mot, une phrase.

Voyager sans bouger, se projeter avec délices et frisson, prendre la place de l’autre sans la lui voler, attraper la main du héros, avoir le sentiment que l’auteur ne s’adresse qu’à vous, que les mots, véhicules de nos émotions, de nos pensées les plus intimes s’offrent à nous, alors même qu’il est parfois si difficile de les formuler.

Comment quand on est petit, le livre, médiateur d’échange et de partage vient confirmer la présence de l’autre ; comment plus tard, il nous confine dans une solitude qui nous humanise, qui nourrit l’intérieur permettant d’ouvrir le spectre de toutes les « vérités » possibles.

Dans une époque où la tendance est à l’isolement, où il est de plus en plus difficile (bien que l’on semble communiquer beaucoup) de se relier, les histoires, qu’elles soient lues, entendues ou même vues, sont une nourriture vitale, juste pour mieux tenir debout.

Je considère que les histoires sont fondamentales pour nos enfants et ceux qui les accompagnent. J’aime toujours les lire, mais aujourd’hui dans le cadre de ma pratique professionnelle, j’ai la chance de pouvoir les raconter et les écrire.

Oraliser le récit, le dire à voix haute, fait souvent entrer l’auditeur dans la narration avec plus de jubilation. Une façon « d’érotiser » l’écoute.

Notre première découverte du langage passe d’abord par l’oralité. Les enfants entendent des mots. Ils doivent donner du sens à ce qu’ils entendent, ils brodent autour de ces mots et progressivement apprennent leur sens usuel, poétique qu’ils découvrent entre autres à travers le regard d’un auteur. "

 

 

Projet livre illustration Clara Deschamps